La candidature en CPGE : Questions/Réponses

Le recrutement de Carnot est-il restreint à la région parisienne ?

Absolument pas ! Nous recrutons sur toute la France, et même au-delà des frontières, notamment dans les lycées français de l'étranger, sans aucune exclusive. Ainsi, au cours des années passées, nombre de nos étudiants sont venus de province, des DOM-TOM, de divers pays d'Europe... (cette liste n'est pas limitative !) À Carnot, nous recevons chaque année plus de 2000 dossiers pour la voie ECS (deux classes), autant pour la voie ECE (deux classes), et environ 1000 dossiers pour la voie PCSI (une classe).

Quelles moyennes faut-il pour entrer à Carnot en classe préparatoire ?

On ne peut donner de réponse précise, en dehors des cas extrêmes. Il est évidemment certain qu'être premier de sa classe, avec des moyennes comprises entre 14 et 18 est un atout précieux ; à l'inverse, des notes qui dépassent rarement la moyenne sont un sérieux handicap...

Un dossier ne peut en effet se réduire uniquement à quelques notes. Sont, notamment, pris en compte : les appréciations des professeurs, la progression des résultats, les épreuves anticipées... S'y ajoutent la connaissance que nous avons de l'établissement d'origine, l'évaluation du niveau de la classe, le classement du candidat au sein de sa classe dans chacune des disciplines, toutes choses difficilement réductibles à une simple moyenne.

Y a-t-il une stratégie pour ordonner ses vœux ?

La seule stratégie consiste à classer en premier l'établissement préféré, et ainsi de suite jusqu'au moins désiré. En effet, à aucun moment, les établissements sélectionnés n'auront connaissance des préférences des candidats. Il est donc exclu qu'ils les sélectionnent à l'aide de ce critère.

Le CDI

Combien recrutez-vous d'étudiants ?

En ECS comme en ECE, une centaine de candidats sont retenus par APB. Ils se trouvent habituellement dans les 400 ou 500 premiers de notre classement, sur les 2000 dossiers reçus.

En PCSI, une cinquantaine de candidats sont retenus, parmi les 270 premiers des 1000 dossiers reçus.

Les 5 classes de première année sont ainsi remplies à la rentrée : elles comportent entre 40 et 48 étudiants.

Faut-il joindre au dossier une lettre de motivation ?

Ce n'est pas nécessaire, ni même souhaitable : vu le nombre de dossiers, il est peu probable qu'elle puisse être lue avec attention.

Y a-t-il des conventions avec certaines universités ?

Oui, avec Paris I (Sorbonne), Paris VI (Jussieu) et Paris X (Nanterre). L'inscription cumulative est obligatoire. Le conseil de classe propose en fin d'année l'attribution aux élèves des crédits ECTS (crédits d'enseignement supérieur valables partout en Europe) de l'année, validés par l'Université.

La cour Villiers

J'étudie l'Italien (l'Arabe, le Danois, etc.) ; est-ce un problème ?

Nullement. À Carnot même, vous pourrez suivre les cours d'Anglais, d'Allemand et d'Espagnol, tant en première qu'en deuxième langue. Chaque année, nous recevons par ailleurs de nombreux élèves pratiquant d'autres langues : ils assistent à leurs cours dans l'un des établissements parisiens qui centralisent les «langues rares».

Le passage en deuxième année est-il automatique ?

Non, mais rien ne s'oppose à ce que tous les élèves d'une classe de première année accèdent à la deuxième année. Deux conditions doivent être réalisées pour cela : qu'ils aient rempli leur contrat (travail suffisant, pas d'absentéisme) et que leur niveau ne soit pas faible au point de compromettre presque certainement leurs chances de réussite au concours.

Peut-on entrer à Carnot en deuxième année ?

Comme pour tous les autres lycées, changer de lycée entre les deux années de prépa n'est normalement possible que si la filière visée n'existe pas dans le lycée. Cela arrive fréquemment pour les filière PC et PSI : la classe de PC recrute chaque année quelques élèves venant de lycées ne possédant pas cette filière (le dossier de candidature doit comporter les bulletins de terminale et de PCSI, ainsi qu'une lettre de motivation). Les dossiers sont examinés début juillet.

Il est possible dans des cas exceptionnels (déménagement par exemple) de changer de lycée. Cela se décide au cas par cas.

La grande salle de réunion