L’inscription en classes préparatoires

 

La façade du Lycée Carnot


La procédure de recrutement en première année de classes préparatoires se fait désormais par Internet, suivant un calendrier très précis qu'on trouve, avec toutes les autres informations nécessaires, à l'adresse suivante  :

        http://www.admission-postbac.fr

 

Quelques conseils

La saisie des candidatures s'effectue cette année  entre le 20 janvier 2017 et le 20 mars 2017 ; le candidat doit classer ses vœux suivant un ordre préférentiel. Il faut bien se persuader qu'il n'y a pas de stratégie complexe à mettre en œuvre, et que ce classement doit simplement refléter les préférences réelles du candidat. En d'autres termes, placer en premier vœu un établissement ne donne ni plus ni moins de chances d'y entrer que de le placer en dernier ! 

En effet, chaque établissement va, de son côté, classer les dossiers de candidature qu'il aura reçus sans avoir jamais connaissance des préférences des candidats. Un candidat en tête du classement dans un établissement est ainsi sûr d'y entrer s'il le désire, à moins qu'on ne lui propose un établissement mieux placé dans sa liste de vœux.

N'hésitez donc pas à placer le Lycée Carnot en tête de vos vœux.

Pour les hésitants

Vous trouverez de bons arguments et des renseignements précieux sur le site infoprepa.com réalisé par  l'association des professeurs de classes préparatoires aux hautes études commerciales (APHEC), et sur le site http://www.scei-concours.fr pour les classes préparatoires aux écoles d'ingénieurs.

Questions et réponses

           

• Le recrutement de Carnot est-il restreint à la région parisienne ?

Absolument pas ! Nous recrutons sur toute la France, et même au-delà des frontières, notamment dans les lycées français de l’étranger, sans aucune exclusive. Ainsi, au cours des années passées, nombre de nos étudiants sont venus de province, des DOM-TOM, de divers pays d’Europe, du Maroc, d’Amérique du Sud... (cette liste n’est pas limitative !) À Carnot, nous recevons chaque année plus de 2000 dossiers, tant pour la voie scientifique (ECS)  que pour la voie économique (ECE), et plus de 500 dossiers pour l’entrée en PCSI

 • Quelles moyennes faut-il pour entrer à Carnot en classe préparatoire?

On ne peut donner de réponse précise, en dehors des cas extrêmes (il est évidemment certain qu’être premier de sa classe, avec des moyennes comprises entre 14 et 18 est un atout précieux ; à l’inverse, des notes qui dépassent rarement la moyenne sont un sérieux handicap...)

Un dossier ne peut en effet se réduire uniquement à quelques notes. Sont, notamment, pris en compte : les appréciations des professeurs, la progression des résultats, les épreuves anticipées... S’y ajoutent la connaissance que nous avons de l’établissement d’origine, l’évaluation du niveau de la classe, le classement du candidat au sein de sa classe dans chacune des disciplines, toutes choses difficilement réductibles à une simple moyenne.

 • Y a-t-il une stratégie pour ordonner ses vœux ?

La seule stratégie consiste à classer en premier l’établissement préféré, et ainsi de suite jusqu’au moins désiré. En effet, à aucun moment, les établissements sélectionnés n’auront connaissance des préférences des candidats. Il est donc exclu qu’ils les sélectionnent à l’aide de ce critère.

 • Combien recrutez-vous d’étudiants ?

Tant en ECS qu’en ECE, une petite centaine (il y a en effet quelques défections pendant l’été). Concrètement, nous recevons pour chacune des deux voies près de 2000 dossiers ; nous en classons moins de la moitié, et tous les candidats retenus se trouvent dans les 400 ou 500 premiers de notre classement.

En PCSI, une cinquantaine d’étudiants sont recrutés, dans les 300 premiers de notre classement.

 • Faut-il joindre au dossier une lettre de motivation ?

Ce n’est pas nécessaire, ni même souhaitable ; vu le nombre de dossiers, il est peu probable qu’elle puisse être lue avec attention.

 • Y a-t-il des conventions avec certaines universités ?

Oui, bien sûr, essentiellement avec Paris I (Sorbonne) et Paris X (Nanterre).  Avec la mise en place du LMD,  le conseil de classe propose l’attribution aux élèves de classes préparatoires des ECTS comptant pour la licence qui sont validés par l'Université.

 • J’étudie l’Italien (l’Arabe, le Danois, etc.) ; est-ce un problème ?

Nullement. À Carnot même, vous pourrez suivre les cours d’anglais, d’allemand, et d’espagnol, tant en deuxième qu’en première langue. Chaque année, nous recevons par ailleurs de nombreux élèves pratiquant d’autres langues ; ils assistent à leurs cours dans l’un des établissements parisiens qui centralisent les «langues rares».

 • Le passage en deuxième année est-il automatique ?

Non, mais rien ne s’oppose à ce que tous les élèves d’une classe de première année accèdent à la deuxième année. Deux conditions doivent être remplies pour cela : qu’ils aient rempli leur contrat (travail suffisant, pas d’absentéisme) et que leur niveau ne soit pas faible au point de compromettre presque certainement leurs chances de réussite au concours.

 • Peut-on entrer à Carnot en deuxième année ?

Si on est en première année, c’est impossible, sauf dans certains cas exceptionnels : les deux années préparatoires se font normalement dans le même établissement. Cependant, la filière PC recrute en seconde année des élèves venant de lycées ne possédant pas cette filière (le dossier de candidature doit comporter les bulletins de terminale, ceux de première année, et une lettre de motivation).

Si on souhaite redoubler à Carnot sa deuxième année, que ce soit en EC ou en PC, il convient d’envoyer un dossier comportant les résultats du baccalauréat, les bulletins de première et de deuxième année, ainsi que les résultats obtenus aux concours, accompagnés le cas échéant d’une lettre de motivation.

La commission d’admission se réunit en général début juillet, puis à la fin août pour les dossiers parvenus tardivement.